Aménager une cuisine écologique, économique et durable

cuisine-ecologique-durable

De nos jours, nombreux sont les cuisinistes proposant des modèles de cuisines équipées respectueux de l’environnement. Choix des matériaux, optimisation de la fonctionnalité de la pièce ou encore traitement de l’eau pour lutter contre les déchets en matière plastique, les astuces pour faire de votre cuisine un endroit écologique et économique sont florissantes. Zoom sur ces cuisines qui passent au vert.

L’aménagement durable d’une cuisine

cuisine-ecologique-durable

L’aménagement d’une cuisine écologique et économique repose tout particulièrement sur un prétexte : la chasse aux composés organiques volatils (COV).
En effet, qu’il s’agisse des murs, de la peinture, du papier peint, des revêtements de sol ou encore des laques et résines qui recouvrent nos armoires et nos meubles, il est primordial d’être attentif à la composition des divers matériaux de décoration présents dans notre cuisine.

D’après l’Environmental Protection Agency (EPA), ces mêmes peintures et produits de finition seraient responsables de plus de 9% des émissions de COV sur la planète, juste après le parc automobile, grand gagnant de l’émission de COV à l’échelle mondiale. Ce sont en effet les COV qui polluent l’air intérieur et qui sont néfastes pour notre santé et notre environnement.
C’est pourquoi il est recommandé de privilégier des finitions en laque ou en vernis sans solvants toxiques, ou encore d’utiliser des composés naturels et neutres à base d’eau.

L’optimisation de l’espace et l’ergonomie d’une cuisine

Une cuisine écologique et économique est une pièce fonctionnelle : son espace et son “caractère utile” sont optimisés, non sans être pour autant dénuée d’élégance et de design.

Cependant, on axe la réflexion sur 3 points :

  • l’acquisition d’appareils électroménagers peu énergivores ;
  • la disponibilité des rangements ;
  • l’utilisation de matériaux choisis pour leur faible impact sur l’environnement.

Concernant l’aménagement de la cuisine, l’idéal est d’opter pour “U”, avec îlot central, par exemple. Cette disposition correspond en effet à l’une des meilleures solutions pour répondre à notre problématique. Un grand plan de travail avec plusieurs espaces de rangement, un lave-vaisselle et un réfrigérateur à compartiments – réputés pour leur caractère économique – sont les bonnes bases d’une cuisine fonctionnelle, économique et écologique.

Les conseils d’usage pour une cuisine écologique et économique

traitement-eau-cuisine

 

L’objectif primordial ? Limiter les grandes quantités d’eau utilisée en cuisine. En effet, des gestes simples comme rincer nos légumes, cuire les aliments, se laver les mains, faire la vaisselle ou encore nettoyer le sol représentent autant d’opérations qui consomment en moyenne plus de 50 litres d’eau au quotidien.

Ainsi, pour réaliser des économies d’eau de façon simples et peu onéreuses, il existe plusieurs solutions :

  • Equiper ses robinets de mousseurs hydroéconomes, aussi appelés économiseurs d’eau, et réduire de ce fait le débit de son robinet de 30 à 70% ;
  • Installer un limiteur régulateur qui, comme son nom l’indique, limite le débit de l’eau ;
  • S’équiper d’un osmoseur d’eau afin de lutter contre les déchets en matière plastique…

 

Se tourner vers des matériaux réutilisables et recyclables – en verre ou en inox, par exemple – peut être une solution à privilégier pour l’aménagement d’une cuisine durable. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des cuisinistes et à vérifier que le label NF Environnement figure bien sur le produit écologique que vous souhaiteriez acquérir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *